Actualités

[Série] Portrait de collaborateur

 

[Série] Portrait de collaborateur

 Découvrez le portrait de Nicolas, Responsable de programmes immobiliers

 Découvrez le portrait de Nicolas, Responsable de programmes immobiliers

thumb Nicolas2020Chez Habitats de Haute-Alsace depuis près de 20 ans, Nicolas a d’abord été recruté en tant que chargé d’opérations avant de devenir responsable de programmes.

Quelles sont vos missions principales ?

En tant que responsable de programmes, j’ai en charge la gestion de projets immobiliers en construction, aménagement, réhabilitation et déconstruction, depuis l’étude de faisabilité jusqu’au parfait achèvement, c’est-à-dire un an après la livraison.

Dans le cadre d’un projet de construction ou d’aménagement, je réalise tout d’abord une étude de faisabilité sur la base d’un terrain repéré par le prospecteur foncier, que je présente au comité d’engagement interne. Si le projet est validé, je rédige mon programme et constitue sur cette base une « équipe-projet », dans le respect des procédures d’appels d’offres publics : maître d’œuvre, géomètre, géotechnicien, contrôleur technique…

En partenariat avec l’équipe de maîtrise d’œuvre, les étapes sont bien définies : esquisse, avant-projet avec notamment le dossier de permis de construire, puis projet dont le dossier de consultation des entreprises en est l’aboutissement. Mon travail consiste à m’assurer que le maître d’œuvre respecte bien à chaque phase les critères que nous avons demandés au programme (caractéristiques des logements, enveloppe du bâtiment, choix des énergies, facilité pour l’entretien ultérieur, respect du budget et du planning…).

Un appel d’offres est alors lancé pour les travaux. Les réponses des entreprises sont analysées en fonction de la valeur technique et du prix, puis présentées à la commission d’appels d’offres qui sélectionne le lauréat de chaque lot. Les enjeux financiers étant cernés, je sollicite les demandes d’agrément, de financement et de conventionnement auprès des différents partenaires du logement social.

A partir de ce moment-là, c’est le conducteur d’opérations qui prend le relais pour le démarrage et le suivi des travaux, même si je continue à suivre le projet jusqu’au bout, en lien avec lui.

Lorsqu’il s’agit d’un projet de réhabilitation ou de déconstruction, les étapes sont presque identiques, en intégrant la dimension humaine et sociale liée à la concertation avec les locataires. Celle-ci se déroule via une enquête menée au démarrage du projet afin de prendre en compte les différents usages de la résidence et faciliter le bon déroulé du chantier. Il faut aussi ajouter la dimension patrimoniale car le projet se doit d’intégrer les contraintes du bâti existant et d’être cohérent avec l’établissement des plans pluriannuels de maintenance.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre métier ?

J’aime la diversité des missions et la vue d’ensemble des projets, savoir d’où naît le projet et où l’on va. J’apprécie particulièrement la phase amont où l’on établit un programme, au regard d’un besoin et d’un budget. C’est ce qui me manquait quand j’étais conducteur de travaux avant d’arriver chez HHA.

Quelles sont les qualités requises pour exercer votre métier ?

Il faut être rigoureux, curieux et disponible ! Habituellement, je gère une vingtaine de projets en simultané, il est important d’être bien organisé. Il faut également avoir de bonnes qualités relationnelles et le sens du client.


Parcours

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en bâtiment, Nicolas commence sa carrière en tant que conducteur de travaux chez un constructeur de maisons individuelles, puis travaille pour un bureau de maîtrise d’œuvre à Mulhouse où il assure le suivi des chantiers pour les architectes. Il rejoint Habitats de Haute-Alsace en 2002.