Une fresque signée Peeta à Guebwiller !

Une fresque signée Peeta à Guebwiller !

Au mois de septembre 2019 et pendant une dizaine de jours, l’artiste italien Peeta a donné naissance à une fresque d’une quinzaine de mètres de haut, à Guebwiller. Un projet haut en couleurs porté par Habitats de Haute-Alsace, en partenariat avec la galerie mulhousienne Orlinda Lavergne.
C’est sous le regard curieux des habitants et des riverains que Peeta, Manuel Di Rita de son vrai nom, a réalisé cette fresque en 3D sur toute la hauteur du pignon de la résidence du centre, à l’angle de la rue du 8 mai et de la rue Schlumberger à Guebwiller.

Perché sur une nacelle et armé de pinceaux, de rouleaux, d’un niveau et d’une cinquantaine de pots de peinture, il a donné vie à sa fresque et reporté à main levée tout le dessin préalablement imaginé et conçu avec l’aide de logiciels 3D. Un travail minutieux, «à l’ancienne», qui nécessitait parfois de descendre de la nacelle pour prendre du recul et ajuster le dessin si nécessaire.

Graffeur depuis 1993 et habitué à réaliser des fresques dans le monde entier, Peeta s’est fait connaître par sa maîtrise parfaite de la 3D. Ses formes géométriques brouillent les pistes entre le bâti et la peinture.

« Cette fresque nous invite à regarder autrement ce qui nous entoure, à redécouvrir un bâtiment transformé en support d’œuvre artistique. Une fresque, c’est avant tout une œuvre d’art accessible à tous, au cœur de l’espace public. Je ne peux que me réjouir de cet engouement pour un art qui met de la couleur dans nos villes, qui met en valeur notre patrimoine et qui attire notamment nos concitoyens les plus jeunes » explique Catherine RAPP, Présidente d’Habitats de Haute-Alsace.

Depuis sa réalisation, la fresque voyage sur les réseaux sociaux, mettant ainsi en lumière non seulement l’œuvre en elle-même mais également la ville de Guebwiller, son patrimoine et ses habitants.

Ce projet a bénéficié du soutien de la Ville de Guebwiller et de la Communauté de Communes de la Région de Guebwiller.

Voir la vidéo du projet

Voir le reportage de France 3 Alsace